Livraison offerte à partir de 49€ d'achat
1 avril 2021 - Océane Bouetz

La diversification alimentaire étape 1 : à la découverte des premiers légumes

Entre 4 et 6 mois les réflexes de votre bébé se développent, il tient sa tête droite, devient capable de racler la cuillère avec sa lèvre et sait mieux déglutir : il est prêt à découvrir de nouveaux aliments un peu plus solides, tels que les fruits et les légumes.

Salé, sucré, c’est la fête dans le palais de bébé

À partir de 4 mois, bébé commence à signifier son intérêt pour des aliments autres que le lait et ses fonctions digestives et immunitaires lui permettent également de mieux digérer ces nouveaux aliments. C’est le moment idéal pour commencer à diversifier.

Avant 6 mois, le lait couvre tous les besoins nutritionnels de bébé. L’introduction de nouveaux aliments sert donc principalement à la découverte des goûts.

A ce moment-là, il est important d’introduire les nouveaux aliments un par un pour détecter une éventuelle allergie ou intolérance. Par ailleurs, on conseille généralement de commencer par les légumes, avant les fruits. En effet, ayant une attirance innée pour le goût sucré, l’enfant risque de préférer les fruits aux légumes s’ils sont présentés en même temps.

 

ZOOM SUR… les légumes
Quels légumes peut-on introduire dès le début de la diversification ?

Rappel : afin de bien faire découvrir le goût de chaque légume, présentez-lui séparément au début. Quand il connaîtra tous les goûts, vous pourrez commencer à les mélanger et à y ajouter des aromates.

Attendez un peu pour introduire les légumes dont le goût est trop fort (aubergine), à risque allergique marqué (céleri, tomate) ou trop riches en fibres (chou, navet, oignon, poireau (vert), salsifi, cardon, artichaut, poivron…).  La pomme de terre peut être ajoutée aux recettes trop liquides ou pour adoucir un goût trop fort.

On propose parfois d’enchaîner 3 jours avec la même purée de légume afin de détecter une éventuelle allergie ou intolérance. Pourtant, une étude a montré que l’acceptation des aliments était plus forte si on les variait tous les jours.

Par exemple, vous pouvez alterner 5 légumes sur 15 jours. Si votre bébé refuse un légume, vous pourrez lui reproposer quelques jours plus tard, sans jamais insister. De la répétition naît l’acceptation puis l’appréciation

Attention ! N’ajoutez surtout pas de sel !

Cela peut paraître fade pour votre palais d’adulte mais pas pour celui de votre bébé. Ses besoins en sel sont relativement faibles et une surconsommation pourrait avoir des risques sur sa santé cardiovasculaire à long terme.

Et Yooji dans tout ça ?

Notre idée : accompagner bébé dans sa diversification alimentaire grâce à des repas en petites portions surgelées, à base d’ingrédients issus de l’agriculture biologique ou de la pêche durable, sans additif*, sans gluten.

En effet nos purées sont toutes lisses pour le début de la diversification, et avec des petits morceaux fondants quand bébé grandit : nos purées, viandes et poissons sont ainsi mixées à la texture idéale pour s’adapter à son évolution. 👶🏼🥦

Paiement sécurisé
Livraison sans rupture
de la chaîne du froid
Toutes nos références
disponibles
Service client de 9h à 17h du lundi au vendredi