Livraison Chronofresh offerte dès 49€ d’achat
Livraison Chronofresh offerte dès 49€ d’achat

L’alimentation à la maison ? Finger in the nose! Plus rien ne vous arrête, vous et votre bébé qui file le parfait amour avec les tendres morceaux que vous lui proposez. 

Mais à la crèche (ou chez la nounou), c’est une toute autre histoire ! La Diversification menée par l’Enfant semble être persona non grata…On explore ce sujet avec vous à travers cet article !

Commençons par un petit état des lieux de la situation…

L’alimentation autonome vous y croyez dur comme fer mais la super-nounou de votre bébé-adoré a tout de suite dit “non”. Forcément, vous êtes déçus et vous vous posez des questions : est-ce que ça vaut le coup que je commence à la maison ? Est-ce que c’est dangereux si mon bébé s’habitue aux purées et qu’il mange ensuite des morceaux à la maison ? Et si mon bébé préfère les morceaux et refuse de s’alimenter en journée ?

Si votre nounou est aussi catégorique, c’est sans doute :

  • Qu’elle garde plusieurs enfants et ne veut pas marquer de différence lors des repas
  • Qu’elle ne veut pas changer ses habitudes et routines qu’elle maîtrise pleinement
  • Qu’elle pense que cela augmente le risque d’étouffement et donc le niveau de responsabilité de son côté
  • Qu’elle veut pouvoir maîtriser la quantité mangé par bébé pour rassurer les parents
  • Qu’elle ne sait pas comment cuisiner des aliments adaptés à cette méthode

Une chose est sûre, ça n’est pas pour vous embêter !

Côté crèche, c’est encore plus complexe car elles sont en général encadrées par la PMI et font souvent appel à des prestataires qui livrent des repas classiques. Cela permet de garantir notamment les règles d’hygiène auxquelles les établissements d’accueil de la petite enfance doivent se conformer. 

Et puis en crèche, un adulte doit surveiller énormément d’enfants à la fois. La DME nécessite une présence mais surtout une grande observation individuelle. Compliqué lorsque Paul renverse son verre, Meryem se tartine de compote et Joy décide de se mettre debout pour hurler “baaateeeaaauuuu sur l’eaaaauuuu” en plein milieu du repas !

L’alimentation autonome est une méthode flexible !

Heureusement, et c’est une excellente nouvelle pour vous, l’alimentation autonome est une méthode super-flex ! Et vos bébés le sont tout autant ! Chez Yooji, on y croit dur comme fer : morceaux et purées peuvent cohabiter sans risque, malgré les nombreuses idées reçues qui circulent sur ce sujet… Bébé va s’adapter car c’est un expert sensoriel qui sait très bien faire la différence entre les deux. Il saura adapté ses réflexes en fonction des textures qui lui sont proposés.

Seul bémol : les doubles-textures (ex : petites pâtes dans la purée) qui peuvent perturber les sens, pourtant en alerte, de bébé.

DME à la maison, mais pas chez la nounou, DME seulement le week-end mais pas en semaine, ok chez papy-mamie mais pas chez pépé-mémé : il existe autant de façon de faire que de réalité familiale ! L’alimentation autonome ne doit pas être une contrainte mais, au contraire, être source d’enthousiasme pour vous comme pour votre bébé !

Chez nos amis Canadiens, il est courant de diversifier en proposant conjointement, lors d’un même repas, une assiette de purée et des finger food à manger avec les doigts. Ainsi, bébé peut être rassasié sans trop de difficultés grâce à la purée et découvrir avec ses petits doigts de nouvelles textures et saveur en toute-autonomie grâce aux morceaux. Le meilleur des deux monde dans une assiette !

Et si on commençait par un premier petit pas (ou premier petit bâtonnet ! 😁) ?

Si l’alimentation autonome vous tient à cœur, ouvrez la discussion en accueillant les réticences de la nounou ou du personnel de crèche. Il y a ensuite plusieurs petits pas qui pourront mener à sa mise en place : 

  • Montrer des vidéos de votre bébé qui gère comme un pro les morceaux
  • Offrir un livre sur le sujet contenant notamment des recettes faciles et rapides
  • Organiser une formation aux gestes de premiers secours
  • Assister aux premiers repas Proposer d’amener des bâtonnets à manger main Yooji : leur texture fondante et leur forme adaptée aux petits poings de bébé en font des alliés de choix pour une première approche de la DME ultra-rassurante !

D’ailleurs, alimentation autonome ou non, Yooji  propose un accompagnement sur-mesure pour les pros de la petite enfance (crèche, mam, assmat) avec : 

  • -15% de réduction permanente pour un coût repas maîtrisé
  • des portions givrées prêtes à cuisiner adaptées à l’âge et aux besoins de chaque bébé
  • une livraison directement chez vous par Chronofresh (respect de la chaîne du froid garantie)

Vous souhaitez plus d’infos sur le sujet ? C’est par ici. 

La meilleure diversification alimentaire pour votre enfant est celle que vous construirez en fonction de votre réalité et des personnes qui s’en occupent afin que les repas puissent être un long fleuve tranquille (le plus longtemps possible 🤞🏼) !