Livraison Chronofresh offerte dès 49€ d’achat
Livraison Chronofresh offerte dès 49€ d’achat

Les nouvelles recommandations sur la diversification alimentaire (0-3 ans) sont sorties !

A vos côtés pour accompagner bébé à la meilleure des diversifications pendant ses 1000 premiers jours, Yooji partage avec vous les nouvelles recommandations de Santé Public France, pour ne pas louper une seule cuillère et devenir incollable 🥄 .

À partir de 4/6 mois : bébé peut goûter à tout !

Eh oui ! Vous pouvez introduire tous les groupes d’aliments, même les aliments allergènes dès le début de la diversification alimentaire entre 4 et 6mois. En effet, plus bébé goûte tôt à ces aliments, plus ils développent leur tolérance à ces aliments.

Faut-il respecter un ordre particulier pour introduire ces différents groupes d’aliments ?  

Aujourd’hui, on considère qu’il n’y a pas d’ordre particulier à respecter pour introduire ces différents aliments : poisson, viande, œuf, légumes secs, féculents, produits laitiers, légumes, fruits, volaille… Au début seulement quelques cuillères ! 

Vous pouvez trouver que cela fait trop d’un coup ?.. Dans ces cas-là, vous pouvez par exemple commencer par les légumes à midi ou le soir, et les fruits pour le goûter. En revanche, pour que bébé puisse découvrir les saveurs une à une, il est recommandé de servir au démarrage chaque nouvel aliment séparément, sans le mélanger. Vous pourrez par la suite les mélanger une fois que chaque aliment aura été accepté.  

Restez toujours à l’écoute de votre bébé, observez ses réactions et ne le forcez jamais. S’il refuse un nouvel aliment, n’insistez pas et réessayez quelques jours plus tard. On dit même qu’il faudrait présenter jusqu’à 10 fois le même aliment à bébé avant qu’il ne commence à bien l’apprécier.  

  • On n’oublie pas les matières grasses ! Les enfants de moins de 3 ans ont des besoins importants en gras pour leur développement. Dès le début de la diversification, on ajoute une petite cuillère à café dans le repas de bébé en alternant les apports : huile de colza, noix, olive, beurre…
  • Enfin, rappelez-vous qu’après 6 mois révolus, le lait seul ne suffit plus à couvrir l’ensemble des besoins nutritionnels de bébé.

Zoom sur les légumes secs : longtemps contre-indiqués en début de diversification, on recommande désormais de ne pas hésiter à en proposer à bébé sous forme de purée lisse. Lentilles, pois chiche, haricots secs… autant d’aliments riches en fibres, fer et protéines qui sont conseillés à tous les âges !

À partir de 6/8mois : bébé est prêt pour les nouvelles textures 🤗

Proposer des nouvelles textures à bébé est essentiel pour qu’il développe ses capacités à bien mâcher. Vous pouvez les introduire dès 6/8 mois, selon l’âge de début de diversification et si votre enfant semble prêt :  

  • S’il avale correctement ses purées épaisses 
  • S’il maintient sa tête et son dos bien droit dans sa petite chaise 
  • S’il cherche à se nourrir tout seul 
  • S’il effectue des mouvements de mâchonnement en portant les aliments à sa bouche  

Les 3 types de textures possibles :  

  • À partir de 6/8 mois : tous les aliments hachés ou écrasés grossièrement. 
  • À partir de 8 mois : aliments en morceaux très mous qui s’écrasent entre la langue et le palais ou entre les doigts. 
  • À partir de 10 mois : aliments en morceaux à croquer, à mâcher  

Petite astuce : introduisez une seule nouvelle texture par repas et n’hésitez pas à lui proposer un petit quignon de pain pour venir stimuler les muscles de sa mâchoires. 

A partir de 6 mois : la DME c’est ok !  

La DME c’est quoi au juste ? C’est une méthode qui consiste à laisser l’enfant manger son repas en toute autonomie, sous la forme d’aliments en morceaux bien cuits. Vous pouvez débuter la DME vers les 6 mois de bébé, lorsqu’il tient assis tout seul et qu’il arrive à porter les aliments à sa bouche. 

Idéal pour stimuler ses sens et son autonomie, la DME présente de multiples bienfaits pour l’enfant : 

  • Développe sa motricité et son langage (par la stimulation des muscles de sa mâchoire)
  • Prévient les risques d’obésité et de néophobie alimentaire
  • Eveille la confiance en soi 

Certaines précautions sont tout de même à prendre en compte : cette méthode est une découverte autant pour votre petit bébé que pour vous, elle doit donc être accompagnée. En tant que parents vous avez un rôle fondamental en observant ce que l’enfant ressent et ce qu’il aime, en l’encourageant et en le rassurant.  

On se demande souvent en tant que parent : C’est quand le bon moment pour commencer avec mon petit bout ?  La réponse est simple : Commencez quand bébé est prêt et que vous l’êtes également.

LE FAIT MAISON A TOUT BON !

Pour finir, on le savait déjà tous ici, mais le fait-maison a tout bon ! Goûts, textures, personnalisation des repas… cuisiner maison est la meilleure façon pour diversifier l’alimentation de bébé. 

Mais pour les parents qui n’ont pas toujours l’envie ou pour les journées de rush, Yooji vous accompagne au quotidien avec ses portions de purées prêtes à cuisiner inspirées du fait-maison ! 💗 

Notre sélection Yooji