Livraison Chronofresh offerte dès 55€ En savoir plus
La diversification

7 min de lecture

Introduction de la viande dans l'alimentation de bébé


ÉCRIT PAR Arnaud Pervalet
Publié le 10 mai 2024
Mise à jour le 20 mai 2024

Votre bébé a commencé sa diversification alimentaire. Il mange déjà des fruits et légumes, et vous souhaitez maintenant passer à l’étape importante de l’introduction des protéines dans son alimentation. Parmi celles-ci, la viande occupe une place particulière en raison de sa richesse en nutriments essentiels à la croissance et au développement de votre enfant. On va aborder ensemble toutes les questions que vous vous posez sur le sujet ! 

1. Pourquoi introduire la viande dans les repas de votre bébé ?

La viande est une source précieuse de protéines, de fer, de zinc, de vitamines B12, de phosphore et de sélénium, essentiels à la croissance et au développement de bébé. 

Les protéines sont capitales pour que le corps de votre petit-bout fonctionne correctement.

Le fer fait partie intégrante de la composition des globules rouges. Il permet de transporter l’oxygène vers toutes les parties du corps et contribue au bon fonctionnement des cellules de l’organisme et joue un rôle dans la croissance et le développement du cerveau.

Le zinc renforce le système immunitaire, aide à combattre les infections et contribue aussi à la cicatrisation des plaies.

Le phosphore joue un rôle dans la formation des os et des dents. Il aide aussi à produire et à emmagasiner l’énergie dont le corps a besoin.

La vitamine B12 contribue à la création des globules sanguins et au bon fonctionnement des nerfs.

Enfin, le sélénium est reconnu pour ses vertus antioxydantes et son action sur le système immunitaire dont il contribue au fonctionnement normal.

Par conséquent, l'introduction précoce et progressive de la viande dans l'alimentation de bébé est recommandée pour répondre à ses besoins nutritionnels en pleine croissance.


2. Quand intégrer la viande dans l'alimentation de votre bébé ?

Le PNNS (Plan National Nutrition Santé) recommande l’introduction de la viande et de la volaille dès le début de la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois.

Dans la pratique, la viande peut tout à fait être introduite dès 4 mois de manière occasionnelle afin d'habituer en douceur votre bébé à cette nouvelle saveur, à raison d'une ou deux fois dans la semaine par exemple. A partir de 6 mois, les besoins de votre bébé augmentent et vous pourrez lui en servir tous les jours.

mon titre d'image

3. Quelle quantité de viande dans l'assiette de votre bout-de-chou ?

On vous recommande de proposer les protéines à votre bébé le midi, pour favoriser la digestion en journée et ne pas chambouler son sommeil durant la nuit. Pour les quantités, on commence doucement avec 10g de manière occasionnelle et on augmente progressivement la fréquence et les quantités :

  • De 4 mois à 6 mois : 10g occasionnellement
  • De 6 mois à 12 mois : 10g par jour
  • Entre 1 an et 2 ans : 20g par jour
  • Entre 2 ans et 3 ans : 30g par jour

Si toutefois vous vous demandez s'il faut donner de la viande à votre bébé tous les jours, la réponse est : non. On parle ici de protéines au sens large. Son apport journalier en protéines peut donc être assuré par la viande et la volaille, mais aussi par les poissons, les œufs et les légumineuses.

Petite astuce : n’hésitez pas à varier les sources de protéine (viande blanche, viande rouge, poisson gras, poisson maigre, …) pour apporter différents nutriments et assurer le bon équilibre de votre enfant.

4. Côté préparation, comment ça se passe concrètement ?

1 Choix de la viande

Optez pour des viandes maigres et tendres (poulet, dinde, veau, bœuf) et évitez les viandes riches en matières grasses, en sel ou en additifs (charcuteries, viandes transformées comme les saucisses ou les nuggets).

2 Préparation

Préparez votre viande en commençant par retirer la peau, les morceaux de gras et les os. Privilégiez la cuisson à la vapeur qui va conserver au mieux les qualités nutritionnelles. Coupez ensuite des morceaux de viande selon la quantité prévue pour l'âge de votre bébé et mixez avant de la proposer au repas de votre enfant. Pas besoin d'ajout de sel ;)

Pour gagner du temps en semaine, vous pouvez aussi préparer la viande le week-end, la pré-doser avec des portions de 10g dans un bac à glaçons. Congelez ensuite vos portions pour les ressortir quand vous en aurez besoin 😉

3La texture

Au début, proposez la viande sous forme de purée lisse ou de bouillie fine. Progressivement, vous pourrez augmenter la texture pour permettre à bébé de développer ses capacités de mastication et d'avaler des morceaux plus consistants.

4Fréquence

Vous pouvez proposer de la viande à votre bébé trois à quatre fois par semaine, en alternant avec d'autres sources de protéines telles que le poisson (2 fois par semaine), les œufs, les légumineuses ou les produits laitiers. Il est recommandé de varier et d’alterner les viandes proposées à votre enfant : volaille (poulet, dinde) et viande rouge (veau, bœuf).


Les infos à retenir en fiche mémo :



Et si vous n'avez pas le temps de cuisiner ?

Pour vous faciliter le quotidien, chez Yooji on vous propose nos portions pré-dosées de 10g de viandes bio déjà mixées idéales pour intégrer facilement la juste quantité de protéines au menu de bébé le midi. Des petits hachés cuisinés vapeur composés à 100% de viande bio française pour faire découvrir le vrai goût de la viande à votre bébé.

Pour encore plus de praticité, on a créé un pack protéines complet pour vous permettre de diversifier les repas de bébé : du bœuf, du poulet, de la dinde, du veau, du saumon, du cabillaud et du colin.


ÉCRIT PAR Arnaud Pervalet
Publié le 10 mai 2024
Mise à jour le 20 mai 2024
Continuer la lecture
Exclusif Frais de port offerts* avec le code WELCOME sur votre première commande *pour toute première commande, dès 49€ d’achat (offre non cumulable)